Défi magique, Mes déclics à moi, Organisation, Zéro déchet / Minimalisme

Point sur mon défi : mes blocages zéro déchet et leurs conséquences

Point sur mon défi : mes blocages zéro déchet et leurs conséquences

Mes blocages zéro déchet

Le mois d’octobre a été vraiment une belle avancée, en terme de défi Zéro déchet (voir le post ici)…

J’ai investi dans quelques alternatives intéressantes.

La meilleure de toutes: les mouchoirs en tissu.
Nous sommes une famille qui use des mouchoirs à une vitesse folle, et réussir à réduire cela, c’est comme une petite victoire! J’ai même réussi à convertir mes enfants, aux mouchoirs en tissu!

Cependant, le mois de novembre n’a absolument pas été spectaculaire… Je dirais même qu’il y a eu comme un cataclysme dans ma tête. Quoi? Encore des blocages?

Je vous en avais parlé, les courses alimentaires, c’est mon casse-tête pour m’approcher du zéro déchet!! Mais un vrai casse-tête!!
Et j’ai compris la semaine dernière, le problème de fond qui m’empêche d’avancer correctement dans mes objectifs ZD, et par conséquent, pour la méthode ZTD.

Prise de conscience

Je l’ai découvert de cette manière : Seb bossait l’après-midi et on avait tous les deux des trucs à faire le matin. Concrètement, faire les courses, ça urgeait grave! (gavé comme on dit dans le sud-ouest !).
Je me triturais le cerveau pour savoir quand j’allais y aller, faire ces satanées courses !
Quand tout à coup, Seb m’a proposé d’y aller… Bien sûr que ce n’était pas la première fois, mais ce mercredi-là, j’ai fait tilt !

Il y a deux ans, quand j’ai décidé d’être zéro Déchet , je ne voulais imposer ce choix à personne ni même à mon mari et mes enfants.

C’est tout bonnement impossible, et heureusement, mon choix a été très bien accepté par ma famille!!

Pourtant, sa mise en place, durant ces deux années, était très imparfaite, rendant même l’organisation de la maisonnée difficile… (Honnêtement, je pense que je ne m’y suis pas très bien prise!)

Être entre les 2 modes de vie se révèle très inconfortable!

Donc, bien heureusement, Sébastien a été réceptif aux changements que j’ai insufflés, aussi imparfaits soient-ils!
Réceptif, oui ! Mais, ce n’était pas sa décision, du coup dans ma tête, j’ai conclu un contrat mental indiquant que je ne voulais pas que cela lui donne plus à faire qu’avant de changer de mode de vie.
Du coup, j’ai décidé que le poste « courses alimentaires » serait ma responsabilité. C’est ce contrat mental qui a généré des blocages par la suite!

Mais faire les courses, c’est bien, si on s’arrête à ça!
Le problème c’est que dans la pratique du zéro déchet, cela demande tout de même de l’organisation, en particulier quand on a une famille et des habitudes très à l’opposé.
Donc, avant de faire les courses, il faut dresser la liste, et pour faire cette liste, il faut composer des menus!
Malheureusement, faisant les menus seule, seb s’est senti beaucoup moins investi au niveau de la cuisine, et a peu à peu déserté ce lieu qu’il appréciait pourtant!

Et, au final!!!! Je me retrouvais seule à faire le repas très très … Trop souvent !

J’ai compté grossièrement :
-Faire les menus, la liste de course, et passer la commande au drive me prend environ 1h30!
-Ensuite , je passe environ 4 heures entre: primeur, biocoop, boucher, boulangerie, drive…
-Et enfin, je fais la cuisine 5 soirs par semaine minimum à raison de 30 minutes par soirs, donc 2h30.
J’y passe environ 8 heures juste parce que j’ai conclu un contrat avec ma tête… (une journée de travail, quoi!) Je suis vraiment perchée!!

Réaction

Je sais, qu’à un moment, ça va se caler et que c’est le temps de prendre une organisation, mais en attendant je faisais tout ça toute seule… Je vous rassure, il y a des semaines où je n’ai pas fait de courses du tout, Seb était là !! Mais sans une bonne liste, soit il manquait toujours plein de choses ou alors on achetait trop, et on faisait beaucoup de gâchis! Ce qui n’a rien d’une attitude zéro déchet!!

Maintenant que j’ai compris ça, j’ai pu parler à mon cher et tendre!
On a modifié 2/3 trucs et cette semaine, on va essayer notre nouvelle organisation courses + repas!!!

Ce que je peux dire, c’est que malgré ces blocages, on avance, on avance!! Doucement mais sûrement!

Conséquences sur la méthode Zen to done

Mais alors, pourquoi ces blocages ont-ils généré des difficultés aussi au niveau de la méthode ZTD?

Dans cette méthode, il faut mettre en place le plus possible de routines pour tout ce qui concerne l’organisation quotidienne.

Le problème, c’est que je perdais beaucoup trop de temps sur ce détail, qui n’en est pas vraiment un! Et du coup, toute mon application de la méthode ZTD a été freinée, mal calée!! Et ne voyant que des difficultés et pertes de temps, et n’y ressentant aucun bienfait, je n’y ai pris aucun plaisir!!!

Cette semaine sera donc aussi un nouveau départ pour le défi ZTD afin de l’appliquer le mieux possible!

Il paraît que « faire et défaire, c’est travailler! »

Et donc, où en suis-je de ces défis!!

Vous vous dites peut-être que du coup, en terme de timing de mes défis, je suis dans les choux!! C’est vrai et c’est faux…

Pour le défi Zéro déchet, je me donnais l’année complète pour y travailler, donc tout va bien!!

Et pour la méthode Zen to done, je souhaitais qu’elle soit ma routine au bout de 3 mois, c’est à dire en janvier 2018. Effectivement, j’ai des doutes sur ma capacité à réussir en janvier 2018… Mais le défi général, rappelez-vous, c’est: “Mon tableau de visualisation: 1 an pour tout réaliser!!”… Donc, je reste dans les temps tout de même! 😉

Si vous vous posez d’autres questions, posez-les moi en commentaire de cet article. J’y répondrai avec grand plaisir.

Vous avez aimé cet article et vous voulez le retrouvez facilement pour plus tard, épinglez-le sur Pinterest !

 

Rendez-vous sur Hellocoton !
Partagez les déclics
  • 7
  •  
  •  
  • 5
  • 12
    Partages

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.