développement personnel

L’outil essentiel de votre réussite

outil essentiel

À mon sens, il y a un outil essentiel à la réussite !

Il est important d’avoir à l’esprit que, même pour les personnes qui ont réussi rapidement, cela ne leur est pas tomber tout cuit/cru dans le bec (je ne me souviens plus l’expression…).

Elles ont travaillé à leur réussite et surtout elles ont persévéré.

Observez comment se construit la réussite grâce à cette image de l’iceberg. La partie émergée représente la réussite alors que la partie immergée montre les obstacles qu’il aura fallu passer pour enfin entrevoir la réussite!

outil essentiel

La persévérance : outil essentiel à la réussite

Voilà, l’outil indispensable à toute réussite! Mais encore une fois, il y a 2,3 trucs à préparer afin que cette persévérance ne puisse jamais être ébranlée jusqu’au point de rupture, et d’abandon du projet!

Oui, oui, même la persévérance qui mène à la réussite se prépare en amont !

En effet dans la plupart des projets, il y a des montagnes à gravir ; elles peuvent être d’ordre personnel, intime, professionnel, amoureux, et j’en passe…

S’engager vers la réussite oblige à modifier certains aspects de notre environnement ou de notre personnalité, et pour le faire, il faut s’y préparer

Comment se prépare-t-on à être persévérant ?

Une vision sur le long terme

Tout d’abord il faut avoir une vision sur le long terme de ce que représente notre réussite.

Dans 5 ans, 10 ans, 15 ans, 20 ans, ma réussite se composera ainsi :…… (Répondez à cela !)

Mon expérience personnelle

Cela fait 2 ans et demi que j’avance de cette manière, et chaque jour, je fais un pas de plus vers mon objectif! Je vais vous confier une toute petite chose, mon grand objectif est d’ordre professionnel, car de lui découle tout mes petits et moyens objectifs.

geralt / Pixabay

Se fier à nos émotions

Vous l’avez peut-être déjà remarqué par le passé, quand on désire ardemment quelque chose, « l’univers conspire à nous permettre de réaliser ce désir » (Paulo Coelho)

Myriams-Fotos / Pixabay

Vous penserez peut-être que c’est un peu mystique ce que je raconte là! Pourtant, après en avoir discuté avec de nombreuses personnes, j’ai constaté que je n’étais pas seul à l’avoir vérifié.

Mon expérience personnelle

Le jour où j’ai trouvé mon école de couture pour adultes à 15 minutes de chez moi, alors que je cherchais depuis des semaines, j’ai pleuré!!!… Au moment, où j’allais abandonné!

J’ai tellement pleuré que je ne savais pas quoi en penser… J’étais déroutée!

Je me suis sentie comme enveloppée d’une certitude! Cette fois, je ne me trompais pas, c’était ma route, celle que je DEVAIS emprunter, et que je n’avais jamais osé parcourir auparavant. Pourtant, je le savais au fond de moi que j’étais « destinée » à ce genre de job, et depuis très longtemps…

Je pense que c’est ce qui se passe quand nous sommes alignés avec nous-mêmes.

Persévérer malgré les critiques et les échecs.

Oui, vous subirez certainement des déconvenues, des échecs, qui vous feront probablement douter, mais si vous le ressentez dans vos tripes, vous persévérerez. Si vous avez ressenti cette émotion intense, vous persévérerez! 

Je dirais même que pendant que vous vivrez ces expériences (car ce ne sont jamais des échecs!) vous serez, en parallèle en mode « ouverture et curiosité »!

Ce mode vous permettra de vous libérer des critiques et difficultés, et même de vous en saisir pour apprendre et faire mieux .

Expérience personnelle

C’est drôle, parce qu’en me tournant vers la couture, j’avais 3 objectifs en tête, mais je les considérais davantage comme des rêves.

Mon travail serait exercé:

  • à temps choisi
  • à domicile
  • seul.

J’ai commencé mon activité:

  • avec deux associées,
  • Dans un atelier à 15/20 minutes de chez moi,
  • Travaillant du lundi au vendredi de 9h à 18h…

Quand j’y pense, ça me fait sourire ! 

Et le pire, c’est qu’en quittant tout cela, j’avais ce sentiment d’échec ! ! Heureusement que parallèlement, mon mode « ouverture et curiosité » était en position “ON”! Cela m’a permis de me détacher rapidement de ce sentiment d’échec, pour apprendre à mieux m’écouter et à focaliser sur mon objectif personnel « à moi toute seule »…

Dimhou / Pixabay

Être persuadé qu’on y arrivera : la certitude

Passer les étapes difficiles en restant debout, nous prouve que nous sommes solides et capables.

J’ai suivi une formation à la chambre des métiers pour lancer mon entreprise, durant laquelle on nous a dit ceci : « il est possible que vous ayez à surmonter une « traversée du désert »! Cependant, il faudra tenir, car les résultats prennent du temps, mais finissent par arriver »

Voilà ce qui peut arriver lorsqu’on se lance dans un projet!  Il y a beaucoup de choses à construire. On a le sentiment de beaucoup travailler pour presqu’aucun résultat, puis la réussite arrive quand on ne si attend plus ou presque.

Mon expérience personnelle

Je sors justement de cette période : traversée du désert… Et pourtant, il s’en est passé des choses pendant ce temps là, j’ai créé mon job, mon réseau, les rouages se sont mis en marche, mais j’avais le sentiment de bosser pour presque rien… Aujourd’hui, je sens que j’en sors doucement de cette période, et bien qu’il me reste du travail, je persévère car j’ai un vrai but.

_Marion / Pixabay

Le passage à l’action

Après avoir dressé votre plan d’action à l’aide de ce document, vous allez devoir agir malgré la peur et vous y arriverez car vous:

  • aurez votre vision à plus ou moins long terme de votre projet,
  • allez -vous fiez à vos émotions et à ce qui vous prend réellement aux tripes,
  • resterez en mode « ouverture et curiosité » face aux critiques et échecs, car ce ne sont que des opportunités d’apprendre et de faire mieux,
  • serez persuadé de votre réussite.

Autorisez-vous à créer, à changer, à vous faire confiance, et à être heureux, car c’est le berceau de votre persévérance. Cette même persévérance qui vous mènera à la réussite !

mohamed_hassan / Pixabay

Mon expérience personnelle

Je suis persévérante, je dirais même endurante car ma « traversée du désert » a duré presque trois ans…

Un dernier conseil et de taille : entourez-vous de personnes bienveillantes dans leur soutien comme dans la critique et ne vous isolez pas!

J’ai eu moi-même cette tendance à m’isoler, et c’est quand j’ai laissé mes proches venir vers moi que j’ai pris les meilleurs décisions.

Il n’auront pas toujours raison, mais peuvent tout à fait vous guider vers une voix que vous n’envisagiez pas et qui s’avère être la réponse que vous espériez…

vilandrra / Pixabay
Rendez-vous sur Hellocoton !
Partagez les déclics
  • 2
  •  
  •  
  • 2
  • 4
    Partages

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.