Défi magique, Mes déclics à moi, Zéro déchet / Minimalisme

Zéro déchet, me revoilà… Emballages, FUYEZ!!

Hello, la compagnie! Mon défi continue… J’ai du pain sur la planche dans plusieurs domaines déjà, et aujourd’hui me revoilà avec le zéro déchet. C’est donc la chasse aux emballages etc…

Un coucou spécial à Audrey, une lectrice qui me semblait intéressée par ce sujet 😉

Alors, comme je vous l’expliquais dans l’article ici, j’ai commencé ma quête du presque Zéro déchet, il y a deux ans.

Je suis tombée sur le livre de Béa Johnson, et ça a créé en moi comme un bouleversement. J’avais déjà le désir de moins consommer, et à la lumière des conseils de ce livre, j’ai tout de suite été conquise!

En 2 ans, je ne suis pas restée les mains dans les poches, j’ai déjà modifié mon mode de consommation, (comme vous pouvez le lire ici) , ce qui a déjà considérablement réduit mes poubelles, mais je sais que je peux encore faire mieux. D’ailleurs, je me suis lancée ce défi, car je ressentais comme un relâchement de ce côté.

Cela fait un mois que j’ ai repris le pli, car je n’ai pas voulu attendre le 1er Octobre. Après 1 mois de reprise, nous sortons nos poubelles déjà moins souvent:

  • Déchets ménagers : 1 semaine sur 3 au lieu d’1 semaine sur 2,
  • Cartons: 1 semaine sur 4, au lieu d’1 semaine sur 3.

Je suis ravie que nos efforts paient déjà!

Comment je m’y suis prise pour redonner un coup de boost à mes poubelles!!

J’ai travaillé sur plusieurs fronts à la fois!

Première étape: Planification des menus pour réduire les emballages

Comme je l’explique dans mon article ici, ce qui pêchait le plus, c’était mon organisation pour les courses alimentaires…

Je bosse très dur là-dessus du coup…

Car autant, mon organisation professionnelle est rôdée, et a même plutôt tendance à s’améliorer de jour en jour grâce à la méthode Zen To Done… Autant coté perso, c’est à dire courses et ménages, j’avais tendance à me laisser submerger!… Mais d’ailleurs, là aussi, heureusement que je pratique la méthode Zen To Done, car je sens une amélioration possible… 😉

Je vous disais donc ici, que je souhaitais mettre en place des menus hebdomadaires la veille des courses, et m’obliger à faire mes courses toutes les semaines le même jour!!!

Cela en fait peut-être rire certain(e)s qui pratiquent déjà la routine des courses depuis longtemps, mais pour moi, je l’avoue, c’est nouveau!! Je les faisais quand il manquait trop de choses, et que tout le monde râlait… Vous l’aurez compris, je déteste cette corvée!

Bref, sur ces 15 premiers jours d’octobre, j’y suis parvenue… Menus + Courses = ok!!

Bon, en même temps, je suis aidée d’un super appareil culinaire qui me permet de faire mes menus, et qui génère la liste de courses automatiquement. ça m’aide énormément!

Deuxième étape: Les courses alimentaires vers une réduction des emballages

C’est ma Bête Noire!!!!!

Être zéro déchet, c’est consommer moins d’emballages, donc trouver des supermarchés où l’on peut acheter en vrac.

Le problème, c’est que jusqu’à maintenant, ça me faisait faire trop de lieux différents pour me fournir tout ce dont j’avais besoin. J’allais à “L’eau vive” à Sainte eulalie pour le vrac, chez le primeur pour les légumes, chez le boucher pour la viande, chez le boulanger pour le pain et je faisais une commande au drive pour le reste. Évidemment, géographiquement, ils ne sont pas à coté…  Et ça m’agace, puissance 1000.

Je croyais avoir trouvé une solution tout début octobre en allant au biocoop à Bordeaux lac. Je me suis préparer mon petit kit de courses zéro déchet: sacs à vrac réutilisables, bocaux, Tupperwares, sac coton isotherme…

Sur le papier, tout est parfait!!! Primeur, Boucher, Poissonnier, Crémier, Vrac alimentaire, Vrac pour les produits d’entretien, je peux amener mes bocaux, et le comble, c’est qu’il est juste à côté de mon magasin de tissu de prédilection, Alex Tissus, où je me fournis toutes les semaines!!

Il est où le HIC???

Il est où? Eh bien, c’est quand même plus cher!

Alors, je n’y suis allée qu’une fois, pour le moment, et ces courses-là incluaient une soirée raclette à 8, un rougail saucisses pour 8 (plat typique de mon île tant aimée, La Réunion), des plats à base de poissons… Bref, beaucoup de produits onéreux…

Je me demande quoi faire?

Cela me fait tellement moins courir! Je ne peux pas dire que je diminue ma consommation d’essence, car c’est plus loin que mes lieux de courses habituelles, mais c’est du temp de gagner, d’autant plus que je couple cette sortie à mes courses professionnelles!

Je vais continuer à y aller, et je comparerai ce qui est comparable, à savoir, le coût des courses, l’essence et l’estimation de temps gagné.

L’organisation des courses: à suivre…

Troisième étape: réalisation de produits d’entretien pour réduire les emballages

Les produits d’entretien, j’en ai fait le mois dernier, et il en reste encore… Le hic ici, ce sont mes contenants qui ne sont absolument pas pratiques à l’usage.

Du coup, j’envisage de récupérer des contenants de shampoings et autres gels douches que j’ai continuer à utiliser pour les enfants quand ils partent au sport!!! (Et puis, pour tout vous dire, j’ai essayé le shampoing solide pour toute la famille, et je peux vous dire que nos cheveux bouclés n’ont pas appréciés!!! Tout de même, j’aimerai bien réessayer pour mes hommes qui n’ont pas ce soucis d’entretien de cheveux longs… Je vais voir ça!)

Donc pour en revenir à mes contenants, je pense que je tiens une solution!! Je vous en reparlerai sûrement!

Les autres mesures prises au quotidien pour réduire mes déchets

Je vous ai exposé ci dessus, les 3 étapes dont je vous avais parlé lors de la présentation de ce défi, mais j’ai mis beaucoup d’autres choses en place!!!

Pour info, il y a bien des choses que je pourrais confectionner moi-même pour contribuer au zéro déchet au sein de ma famille, mais le manque de temps et d’envie m’ont poussé à faire quelques achats!!

Dans ma salle de bain

  • Il y a deux ans, j’avais confectionné des mouchoirs colorés, je trouvais ça fun! Mais, aucun d’entre nous n’a voulu en utiliser car on se faisait bien trop remarquer!! Non seulement, nos mouchoirs étaient en tissus, mais on les remarquait de loin… :-)) Du coup, j’ai acheté des mouchoirs blancs, et là tout le monde a adhéré… ça tient à peu de choses parfois!
  • J’ai acheté une brosse à dents qui se recycle, mais je suis fâchée car je me suis trompée :-): je voulais une brosse à dents qui se composte!!! Attention, le zéro déchet, ce n’est pas recycler plus, c’est consommer des produits qui ne finiront ni à la poubelle, ni au recyclage! La plus belle option, c’est le compostage!!! Donc ma prochaine brosse à dents sera compostable!! J’ai aussi acheté un dentifrice solide que je n’ai pas encore essayé, car nous n’avons pas encore fini l’autre.
  • J’ai acheté un déodorant solide, type pierre d’alun, qui ne me convainc pas du tout!
  • Il y a deux ans, je m’étais faite mes propres “cotons” en tissu éponge. Ce coup-ci, j’en ai acheté de jolis, pour partager avec ma fille…
  • Dans l’étui violet, il s’agit d’une coupe réutilisable. La cup s’utilise pendant la période de menstruations, mesdames! Je vous laisse cliquer sur le lien du blog de Fanny, si vous souhaitez en savoir plus. Pour cette même période du mois féminin, j’ai acheté des protèges-slips en tissus! Oui, oui, ça existe!
Dans ma salle de bain…

Dans ma cuisine

  • Cela faisait plusieurs fois que je recevais du monde, et que pour s’essuyer les mains, je n’avais pas assez de serviettes en tissus, ni même de sopalin (beh oui!!)! Quelqu’un qui vit sans sopalin, ça surprend!! J’en ai étonné plus d’un! 🙂 Eh bien, je me suis rachetée des serviettes de table, et je me suis procurée de jolies essuies-tout en tissu.
  • Ma maman est une serial tricoteuse! Je lui ai demandé de me confectionner ce que l’on appelle des Tawashis. Les tawashis sont des éponges écologiques puisqu’elles se lavent et ne se jettent pas. Et franchement, j’étais archi sceptique là-dessus, et finalement, j’ai bien adopté le principe. D’autant plus que j’ai trouvé la parfaite brossette écolo à tête interchangeable. Je fais donc ma vaisselle avec un liquide vaisselle acheté en vrac, avec une tawashi qui se lave et une brossette qui se composte! Wouahou!
…et dans ma cuisine.

 

Anecdote

Dans mon défi, il y avait un dernier axe de travail, qui consistait à bien respecter le triangle inversé dont je parle ici.

J’ai une anecdote très drôle à vous raconter là-dessus!!!

J’ai récemment rencontré la blogueuse Aurélie du blog adadamondadou.com . Et dans la conversation, on s’est trouvé le point commun du zéro déchet et du minimalisme. J’étais contente de discuter de cela avec elle, quant tout à coup, je me suis rendue compte de mon incohérence!!! Je lui disais que je désirais vraiment réussir mon défi Zéro déchet avec une bouteille d’eau gazeuse en PLASTIQUE JETABLE à la main… Et le pire, c’est que dans mon sac, j’avais prévu ma gourde d’eau!!!  lol

Le souci, c’est qu’à la maison, j’arrive à maintenir le cap… Mais une fois sortie du cadre, ce n’est pas encore devenu une habitude! Au moins, cette anecdote m’a marquée et je pense qu’avant de consommer du jetable, je réfléchirais à deux fois 😉

 

Bon, beh je vous quitte et comme à chaque fois, n’hésitez pas à commenter, à me donner des conseils ou astuces! Cette succession de défis que je me suis lancée m’oblige à me renseigner et me former sur tout les thèmes, donc quelques coups de main seront la bienvenue!

Je vous embrasse et à très vite!

 

 

 

 

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !
Partagez les déclics
  • 3
  •  
  •  
  • 2
  • 5
    Partages

2 thoughts on “Zéro déchet, me revoilà… Emballages, FUYEZ!!

  1. Chouette article ! Merci pour ta sincérité !

    Je viens de nous découvrir un point commun, sauf que pour ma part je n’ai encore rien appliqué, j’ai la ferme intention de m’y mettre ! Je suivrai donc ton blog et tes conseils avec assiduité 😉

    Je n’en peux plus de tous ces déchets, comme toi. Les chiffres de sortie de tes poubelle me semblent incroyables, mais je pense que tu as une grande poubelle extérieure de maison ? Ma poubelle à carton / verre / plastique est en fait un sac de courses réutilisable, je le sors une fois par semaine 🙁

    1. ça c’est sympa!
      oui, c’est vrai que je suis en maison, don j’ai une grande poubelle d’extérieur. Puis nous sommes 4, donc, ça n’est pas comparable! Mais, j’en parlerai très bientôt, l’important, c’est de faire des efforts, petits ou grands… c’est déjà ça!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.