développement personnel

4 exercices pour pratiquer les accords tolteques

4 exercices pour pratiquer les accords tolteques

Cette semaine je voulais vous proposer 4 exercices pour pratiquer les 4 accords Tolteques tirés du livre « 50 exercices pour pratiquer les accords tolteques » de Virgile Stanislas Martin.

Je souhaitais en fait, à travers cet article, vous proposer une possibilité de commencer à pratiquer les 4 accords Tolteques dont je parlais dans cet article ici.


Le premier exercice porte sur l’accord Tolteque: que ta parole soit impeccable

« Si ce que tu as à dire n’est pas plus beau que le silence, alors tais-toi. » Proverbe arabe

Ce proverbe trouve son équivalent dans tellement de civilisation et sous tellement de formes qu’on aurait bien du mal à lui donner tort. En effet, la meilleure manière d’éviter de dire des inepties ne serait-elle pas tout simplement de se taire ?

——Vous connaissez l’expression « tourner sa langue sept fois dans sa bouche avant de parler » ? Et si vous la mettiez en pratique pendant une semaine entière ? Prenez une profonde inspiration pour trouver le calme puis compter mentalement jusqu’à 7 avant de dire quoi que ce soit en toute circonstance.

Notez vos impressions. Qu’avez-vous appris de cette expérience ? Qu’est-ce qui a été difficile ? Pourquoi ?

Petit commentaire

Prendre le temps avant de parler est important car cela vous permet de sortir de la « parole automatique », de la « parole réflexe », pour aller vers une « parole consciente ». Vous vous offrez ainsi un temps de réflexion, un espace d’écoute à l’autre, à soi et à la relation.

Pour être impeccable la parole doit en effet être consciente. Prendre le temps de réfléchir avant de parler augmente la qualité d’écoute et de communication. La relation en bénéficie forcément.


Le deuxième exercice porte sur l’accord Tolteque: N’en faites pas une affaire personnelle

Prendre du recul

« l’intelligence et la faculté de relativiser les absolue livré par l’expérience. » Michel Fournier

Prendre du recul permet d’éviter de prendre certaines situations trop à cœur. Comment dès lors prendre le juste de recul, se dégager des circonstances sans s’en éloigner plus qu’il ne faut ?

——Prenez un crayon, installez-vous confortablement et suivez les instructions. Pensez à une situation récente ou vous avez pris une situation à cœur, ou des remarques/critiques de manière très personnelle .

  • Prenez du recul
  • Demandez-vous ce qu’un aborigène aurait pensé à votre place.
  • Demandez-vous ce qu’un habitant du Moyen Âge aurait pensé à votre place.
  • Projetez-vous dans 10 ans ; ressentirez-vous la même chose ?
  • Repensez à cette situation à partir de la perspective de quelqu’un qui vous veut du bien, ou si vous préférez, de votre ange gardien.
  • Qu’est-ce que cela change ?

Petit commentaire

Un bon moyen d’éviter de prendre trop personnellement une situation ou une parole est de prendre du recul. Pour cela, il est possible de se décentrer de soi, de la situation ou du présent. On appelle cela « effectuer un recadrage spatio-temporel» ou « un changement de position perpétuel ».


Le troisième exercice porte sur l’accord Tolteque: ne faites pas de supposition

La peur cachée

« tout est bruit pour qui a peur » Sophocle

Lorsqu’une personne ou une situation me contrarie, il y a souvent une peur sous-jacente. Comment éradiquer cette peur pour ne plus être contrarié par la situation ? C’est exercice va vous le montrer.

-Pensez à une situation ou à une personne qui vous a contrarié récemment, puis répondez aux questions suivantes.

  • Notez votre émotion
  • Quelle peur se cache derrière cette émotion ?

Petit commentaire

Les émotions peuvent être comme des trains qui en cachent d’autres, ou des pelures d’oignon qui se superposent. Par exemple, si mon enfant m’agace et que je me sens impuissant, je peux me mettre en colère et finir par crier, puis culpabiliser d’avoir crié tout en étant triste de ne pas arriver à communiquer de manière plus positive.

Bien souvent l’émotion sous-jacente, qui n’est pas toujours consciente , est la peur, pour soi ou pour l’autre. Cette peur peut prendre de multiples visages : peur du jugement, de l’échec, de la souffrance, de manquer, de la mort, de la perte , de la trahison, du rejet, de l’abandon, de l’humiliation, de l’injustice… et c’est cette peur cachée qui explique certaines de nos réactions émotionnelles, ainsi que les jugements que nous portons sur les autres et sur les situations. Il s’agit donc d’une forme de projection : nous projetons sur l’autre l’objet de nos peurs cachées et inconscientes.


Le quatrième exercice qui porte sur l’accord Tolteque: faites toujours de votre mieux

Les qualités de vos défauts

« on voit les qualités de loin et les défauts de près » Victor Hugo

Nos défauts peuvent cacher une compétence, un don, une qualité qu’il nous appartient de découvrir. Défauts et qualités sont les deux faces d’une même médaille.

-Lister trois de vos défauts, puis répondez aux questions suivantes.

Transformez ces traits de caractère indésirables en qualités. (exemple: le doute devient de la vigilance, l’entêtement devient de la persévérance.) En quoi votre vie changerait-elle si vous transformiez vos défauts en qualités?

Petit commentaire 

Les qualités et les défauts ne sont pas séparés comme le jour et la nuit ou le blanc et le noir. Au contraire, il faut se rappeler qu’une qualité excessive peut devenir un défaut, comme par exemple un excès de prudence peut se transformer en couardise. De même, un défaut peut cacher une qualité, comme nous venons de le voir.

Cette exercice nous permet de nous réconcilier avec certains traits de caractère que nous n’aimons pas, et d’apprivoiser notre ombre. Car bien souvent, ce que nous rejetons cache un trésor. La voix Tolteque nous invite à découvrir qui nous sommes une fois débarrasser du regard des autres et des critiques de notre juge intérieure.


Conclusion

pratiquer les 4 accords tolteques

Voilà de quoi faire une avancée de 4 pas dans les 4 accords Toltèques, et sincèrement, c’est déjà énorme!!… Je sais que pratiquer les 4 accords tolteques n’est pas facile à mettre en application, mais racontez-moi si vous avez essayé dans les commentaires.

Partagez les déclics
  • 3
    Partages

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.