Freelance, Ma vie magique

J’ai dit non!!

j'ai dit non

Thème du jour: J’ai dit non !

L’idée, c’est de vous raconter comment j’ai fini par réussir à dire non à quelqu’un, un client ou une mission.

Pour moi, il y a une dimension psychologique et une dimension plus concrète.

Quand je parle de dimension psychologique, ça veut dire qu’on me propose des idées d’activités pour avoir plus de travail et donc plus de rentrées d’argent… et, je ne sais pas dire non!
Quand je parle de dimension plus concrète, ce serait le fait qu’on me propose un travail précis rémunéré… et, je ne sais pas dire non!

J’ai mis énorme énormément de temps à savoir dire non dans le cadre de mon travail.
Il m’arrive d’ailleurs encore de vouloir faire plaisir et, du coup, de dire oui alors que j’ai d’excellentes raisons de ne pas accepter.

En particulier à mes débuts, il m’est arrivé d’accepter des travaux alors que j’ignorais complètement comment j’allais m’y prendre, et malheureusement, il m’est arrivé de louper des trucs.
Alors, après 2 ou 3 loupés, j’ai commencé à identifier les travaux que je ne voulais plus accepter.
Aujourd’hui, je suis presque à l’aise quand je dis non! Après tout, quand c’est bien expliqué, les clients sont très compréhensifs.

j'ai dit non
geralt / Pixabay

Là, je n’ai pas dit non!

Quand je rencontre quelqu’un à qui je parle de mon métier, les uns et les autres ont toujours pleins d’idées pour m’aider:

  • Tu devrais faire des accessoires comme ci, j’en ai vu sur le marché artisanal, ça cartonne!
  • Et pourquoi tu ferais pas des vêtements pour enfants, j’ai vu une nana sur Internet qui fait ça, elle est extraordinaire!
  • Tu devrais faire de la confection de robe de mariée , c’est très valorisant!
  • Toi qui adore la déco, tu devrais faire de la confection d’ameublement, c’est un travail très recherché !

Et, bien évidemment, comme je voudrais être extraordinaire et, cartonner grâce à un travail valorisant et recherché, c’est comme si je n’avais su dire non à aucune de ses propositions. J’ai donc malheureusement eu tendance à me perdre!!

Et là non plus, je n’ai pas dit non!

Et pourtant, mon entourage ne m’obligeait à rien, il ne souhaitait que mon bien!

N’empêche que, du coup, j’ai voulu me lancer dans à peu près tout, à peu près en même temps :

  • Les marchés artisanaux
  • Avoir un local commercial
  • Faire de la confection ameublement
  • Faire de la confection vestimentaire sur mesure
  • Réaliser des petites pièces à la commande
  • Animer des ateliers
  • Créer mon propre produit avec ma marque
  • Faire des retouches
  • Avoir une une partie de vente mercerie
  • Lancer ma collection de vêtements…

Enfin, j’ai dit non!

À un moment donné, il a fallu que je me recentre (comme je le disais dans les articles ici et ici), et que je réalise que j’allais devoir réduire le champs des possibles à ce que je fais de mieux, à savoir partager !

Savoir dire non, c’est une question de maturité et d’expérience, je pense… Et pour ma part, dans mon travail, il m’a fallu du temps pour murir ma nouvelle activité…

Heureusement, au bout de 4 ans d’expérience, je sais enfin!!

Et vous, avez-vous vécu des expériences difficiles parce que vous n’aviez pas su dire non?

j'ai dit non
StockSnap / Pixabay
Rendez-vous sur Hellocoton !
Spread the love
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.