Zéro déchet / Minimalisme

Les 10 affirmations du sceptique du Zéro déchet

Cet article s’adresse à toi, le sceptique du zéro déchet, et à toi le pratiquant novice du zéro déchet!

Le 30 mai a débuté la semaine du développement durable!

C’est l’occasion pour moi de participer à des ateliers et conférences fort intéressantes sur le Zéro déchet entre autres!

Et justement, ce jeudi, j’ai assisté à la conférence de l’un de mes mentors sur le sujet, j’ai nommé… (roulement de tambours…)... Jérémie Pichon, de la Famille presque Zéro déchet.

Avant la conférence, je me suis permise de l’interpeler pour lui parler de mes 2 plus gros blocages, à savoir mes difficultés d’approvisionnement alimentaires dont je vous avais parlé ici, et le plus compliqué à gérer pour moi, “le regard des autres et leur a priori”.

J’ai adoré sa réponse: “c’est l’histoire de ma vie!”. Vous l’aurez compris, je me suis sentie moins seule, tout de suite… Mais on sent, que lui et sa femme, ont les épaules solides et le caractère pour assumer… Moi, beaucoup moins… En effet, il y a des idées reçues auxquelles je ne m’étais pas préparée.

sceptique du zéro déchetJérémie Pichon qui me montre Bob, son bocal qui représente leur année familiale de poubelle!

Naïve que je suis, je pensais que ma démarche n’impacterait que ma petite (toute proche) sphère familiale…

Grossière erreur, ma vieille!!!

“Aujourd’hui, si tu n’as pas de sopalin dans ta cuisine, t’as rien compris!!!”

Je ne pensais pas que les réflexions des autres m’embêteraient autant, mais c’est pourtant le cas…

Je vous ai donc rédigé un petit échantillon des différentes réflexions auxquelles j’ai dû faire face sans la moindre préparation. Bah oui, parce que moi, je suis une convaincue, et que je ne cherche pas vraiment à justifier mes choix de vie.

Voici les 10 affirmations fétiches du sceptique du zéro déchet:

– N’importe quoi, c’est juste impossible de faire ça!

Eh bien, je ne ferai pas durer le suspens plus longtemps! SI, SI, c’est possible!

Nous avons commencé il y a 2 ans, et même si on prend clairement notre temps, notre volume de déchets a considérablement diminué. Et on s’en rend compte toutes les 3 semaines, au moment de sortir les poubelles…

– Ah oui, c’est comme dans “La petite maison dans la prairie”, après tu prendras une vache pour le lait et tu feras ta lessive et ta vaisselle au lavoir… Tu refuses le progrès, en fait!

Cette réflexion, elle est rude, mais je l’ai bel et bien reçue! Après, honnêtement, elle est drôle!

Lorsque je refuse des échantillons, lorsque je refuse les sacs plastiques, ou lorsque je consomme des produits sains pour ma santé, je n’ai pas le sentiment de refuser le progrès. Et puis, ehoh! Je suis blogueuse et cela impose d’avoir quelques outils technologiques issus du progrès!

– Encore un truc à la mode BOBO ECOLO!

Pourquoi, ça ne peut pas être une mode, qui sous-entends le coté éphémère? Cela ne peut pas être une mode, car la planète souffre et qu’on ne peut pas faire comme si ça n’était pas réèl.

Si l’on se penche un peu sur le sujet, on se rend compte qu’il existe de nombreux films/documentaires sur le sujet comme par exemple: “Demain”, ou “Avant le déluge”.

Il y a également de plus en plus d’organisations autour de ce courant écologique, tels que “le colibri”, “zéro waste France”…

On ne peut plus nier que nous devons prendre soin de notre santé et de notre planète, et quoi de mieux que d’essayer de le faire à notre petit niveau.

– Une bouteille en plastique de plus ou de moins, tu ne changeras pas grand chose toute seule!

Encore une fois, cela commence par:

TOI + MOI + TOI + VOUS ET TOUS LES AUTRES, comme le dit la chanson de Grégoire!

Oui, si j’étais seule, cela paraitrait ridicule, quand bien même si j’avais entièrement raison.

En l’occurence, je ne suis pas seule, nous sommes toute une communauté grandissante. Et c’est parce que nous sommes de plus en plus à refuser le superflu, qu’à terme nous réussirons peut-être à faire bouger les consciences des acteurs de notre économie.

– Ouh la la! ça a l’air archi compliqué ton truc, là!!

Ce nest ni simple, ni compliqué! Cela relève du changement d’habitude… Le changement d’habitude, je vous en parlais dans l’article ici.

Autrement dit, c’est aussi simple et compliqué que de changer ses habitudes.

Pour notre part, je vous le disais plus haut, cela fait 2 ans que nous sommes dans cette démarche. Les choses ne se font pas en un jour.

Nous sommes une famille de 4 personnes dont 2 enfants de 9 et 12 ans, en pleine fleur de l’âge de la consommation!!

Je l’avoue, ça n’est pas toujours facile de mettre en place des choses qui nous font passer pour des extra-terrestres.

Qu’à cela ne tienne! Je prends peut-être un peu plus de temps que d’autres, mais, au moins, j’avance.

– Ces efforts-là, c’est aux industriels et aux entreprises de les faire!

C’est plutôt vrai! Dans le monde de Oui-Oui, ça se passerait probablement comme ça!!!

Mais au fond, qu’est-ce que cela veut dire?

En attendant on fait quoi?

On attend? Non, je ne suis pas d’accord. Je n’ai pas envie d’attendre les bras croisés quand je sais qu’à mon niveau, je peux déjà mettre des choses en place.

– Attends, moi, je recycle, je trie mes déchets, je fais déjà beaucoup!

Oui, et merci pour ça!!

Mais la réponse n’est malheureusement pas dans le recyclage et le tri. Elle se trouve en fait, dans le refus de consommer le superflu.

Si on prend l’exemple des jouets des enfants,  comme les miens, je ne suis pas sûre que les vôtres aient joué avec tous leurs magnifiques jouets.

Un autre exemple criant de vérité:

Mettez-vous absolument toutes les fringues de votre garde-robe? Et, n’avez-vous pas un (ou des) tiroir(s) rempli(s) de choses qui ne vous servent plus, et qui n’ont servis qu’une fois (voire jamais)! ?

C’est ça qui devrait vous guider, ne consommer que ce qui vous servira ou vous apportera réellement du bonheur.

Très franchement, si nous réfléchissions à plus long terme avant d’acheter, nous serions sauvés:

1/ puisque peu d’objets superflus seraient consommés,

2/ donc moins de production de superflus,

3/ donc moins de déchets.

Hourra! Bon, on y est pas…

Mais, on y arrivera, c’est sûr! En effet, lorsque je discute avec les gens, je les entends plus souvent dire, que leur priorité se trouve dans le partage de moments avec des êtres chers à leur coeur, et ça, ça ne s’achète pas!

– ça doit couter cher!

C’est vrai, si, et seulement si, ton mode de consommation est le même qu’au supermarché.

Pour que cela ne coute pas une blinde, il faut modifier cela, et se remettre à préparer des petits plats. De cette manière, nous cuisinons avec des produits frais, normalement plus “sains” et de saison. Et en prime, on recrée du lien avec les producteurs et les commerçants.

En vérité, il paraît que quand on s’organise bien, c’est même l’occasion de faire des économies. Pour l’instant, je ne suis pas parfaitement bien organisée, mais je me soigne =-)

– Ok, mais toi tu as le temps, tu bosses à la maison!

Dans la phrase, il y a “(…) tu BOSSES à la maison!”, donc comme nombre d’entre vous, je bosse… Et en tant que freelance, je ne compte pas mes heures… (c’est peut-être pour ça que je ne suis pas encore parfaitement organisée, d’ailleurs! 😉 ), et du coup, je n’ai pas tant de temps que ça.

Ce qui est sûr, et je l’atteste par mon expérience, c’est qu’il y a plein de petites choses que l’on peut mettre en place rapidement et facilement.

Quand j’écris cela, je pense à toutes les alternatives Zéro déchet: le retour du mouchoir en tissu, les essuie-tout lavables, les lingettes démaquillantes en tissu, la savonnette… bref! Il ya tout plein de choses qui ne demandent quasiment pas de temps.

Et puis, la grande idée réside aussi dans la mutualisation familiale des tâches!!!

– Les produits cosmétiques et d’entretien fait-maison, c’est pas efficace!

Faux, archi faux!!! Je n’utilise que ça depuis longtemps et ma maison est propre.

Donc: les produits d’entretien fait-maison, c’est efficace et c’est meilleur pour nous et la planète!!

 

Voilà pour mon TOP 10 des affirmations qui m’ont le plus décontenancées!

Mais en réalité, je n’en veux pas aux sceptiques, car ils m’ont fait réfléchir sur mes valeurs, et cela m’a permise de renforcer mes connaissances!

Maintenant, je voulais m’adresser à vous qui vous trouvez d’un côté ou de l’autre de la barrière, comment vous sentez-vous par rapport à ce discours zéro déchet et par rapport au scepticisme?

répondez-moi dans les commentaires, racontez-moi vos propres expériences, c’est à cela que sert mon blog! 😉

A bientôt!

It’s a kind of magic , ce blog!!!!

 

 

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !
Partagez les déclics
  • 16
  •  
  •  
  • 36
  • 52
    Partages

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.