développement personnel

Ma formation de coach

formation

Mes débuts de formation de coach!

Voici mon premier article directement lié à la formation de coaching que je suis depuis 1mois et demi. Et le moins que je puisse en dire, c’est que je me sens comme un canard dans sa mare 😉

La première partie de la formation porte sur la formulation des objectifs !

Ça vous dit quelque chose? Moi, oui, clairement!!! Et pour cause!! J’en parlais déjà dans cet article.

Aujourd’hui, je suis ravie de vous annoncer que j’ai la preuve irréfutable que je ne me trompais pas dans tous les conseils que j’ai pu prodiguer sur ce blog…

En effet, j’ignore si vous avez lu mon bonus, mais la clé est bel et bien dedans !

J’étais vraiment très heureuse d’avoir compris cela uniquement grâce a mon expérience, et cela me conforte dans ma décision de suivre cette formation.

Alexas_Fotos / Pixabay

Lorsque j’ai commencé ce chapitre, j’ai réalisé que les outils que je me suis composée pour moi-même et que j’ai utilisé sont semblables à ceux dont ma formation parle.

Par conséquent, ces mêmes outils que je vous ai partagé ici, et dans mon bonus, sont largement validés par l’ICF (international Coach fédération)!!

Quel bonheur pour moi de pouvoir affirmer que mes outils sont les bons et peuvent réellement vous aider dans votre démarche. 

À votre place, je foncerai remplir le guide bonus du blog;-))

Qu’ai-je déjà appris concrètement dans cette formation?

En dehors des méthodes du bonus et de la méthode ici, j’ai découvert qu’il en existe plusieurs autres qui se décide en fonction du coach lui-même, mais aussi en fonction de la personne coachée.

Concrètement, voici les principales étapes à franchir pour définir ses objectifs. Quelque soit la méthode, un objectif à définir reste un objectif à définir : tout est dans la formulation et dans le questionnement!

tookapic / Pixabay

Définition des objectifs: partie 2

Il faut savoir prendre en compte la réalité.

Votre réalité

Il y a un certain nombre de questions à se poser pour évaluer le « problème », et voici des exemples de questions:

  • Qui, Quoi, Où, Comment, Pourquoi? (Basique, simple!)
  • Avez-vous déjà rencontré cette difficulté dans le passé ? 
  • Avez-vous déjà tenté de résoudre cette situation ? 
  • Qu’avez-vous déjà mis en œuvre ? 
  • Donnez un exemple concret.
  • En quoi est-ce un problème pour vous? …
  • Ces questions permettent d’évaluer le problème et d’apprécier la globalité de votre réalité (subjective évidemment, puisqu’elle n’est reflétée que par votre prisme!)

Attention, cependant!  Je tiens à vous mettre en garde contre la distorsion de la réalité que nous utilisons afin que tout concorde a nos propres systèmes de croyances. 

Ces distorsions se manifestent le plus souvent lorsqu’on utilise ce type de formulation :

  • Tout le temps, 
  • Souvent, 
  • Parfois, 
  • Jamais, 
  • Toujours, 
  • Tout le monde, 
  • Personne…

Il faudra, dans ce cas, en prendre conscience et reformuler ces distorsions pour obtenir plus de précisions.

Votre réalité d’aujourd’hui est donc celle-ci ………………………………………………

Le problème

Connaitre la réalité pour comprendre où se trouve le problème!

Pour en arriver là, il faut distinguer :

  • La situation du problème : être capable de décrire le contexte actuel et ce qui ne convient pas.
  • Savoir quelle serait la situation souhaitée : le contexte auquel vous aspirez.
  • Analyser le problème: c’est-à-dire l’écart entre la situation problématique et la situation souhaitée .

Exemple de questions à vous poser:

  • Si votre problème était résolu, comment le verriez-vous ?
  • Quelle serait votre situation souhaitée ?
  • Imaginez une situation satisfaisante, quelle serait-elle?
  • Imaginez ce que serait votre vie, si votre problème était résolu ?
  • Il faut savoir que lorsque vous pouvez imaginer ce que serait la situation souhaitée, vous saurez alors identifier votre problème. 

Pour vous aider, fermez les yeux, et imaginez que vous avez la baguette « déclic magique » et que vous pouvez exaucer tous vos vœux : imaginez que le problème est résolu, vous avez réussi à changer comme vous le vouliez et nous sommes sur le point de faire un bilan :

  • Qui êtes-vous devenue? Que ressentez-vous ? Comment est le monde ?
  • Qu’avez-vous -vous fait, compris, expérimenté, appris, changé pour en arriver là ?

Votre réel problème est donc celui-ci:………………………………………………………..

Anemone123 / Pixabay

Vos besoins

Une fois que vous avez identifié le problème, vous saurez verbalisé quels sont vos besoins.

Cela équivaut à répondre à cette question-ci: Que vous manque-t-il pour réduire l’écart entre la situation actuelle est la situation souhaitée?

Un besoin est une sensation de manque, de frustration. 

Exemple de questions que vous pourriez vous poser:

  • Que vous manque-t-il pour parvenir à la situation rêvée ?
  • Que vous manque-t-il pour obtenir ce que vous voulez et pour résoudre votre problème ?
  • Qu’est-ce qui vous empêche de le faire ?
  • Dans d’autres familles, ça se passe comment ?
  • Est-ce que cela correspond à vos valeurs ?
  • Voilà les trois grands points sur lesquels vous devez réfléchir pour formuler un objectif. D’une méthode à l’autre, ils sont argumentés et expliqués différemment mais leurs points communs sont ces trois thématiques.

Et à mon sens, il n’y a pas d’autres possibilités que de se remettre en questions!! Et pour ce qui est des questions, je vous en ai écris un florilège à vous poser dans cet article, alors, il n’y a plus qu’à y répondre!!!

Même si, je sais bien que c’est une partie compliquée!

Prête à déclencher votre déclic magique?

Rendez-vous sur Hellocoton !
Partagez les déclics
  • 1
  •  
  •  
  • 2
  • 3
    Partages

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.